Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions.

Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions.

Devenez Meilleur

Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions.

 

Comment chacun et chacune peut trouver Sa meilleure astuce pour appliquer Ses bonnes résolutions ?

Nous avons chacun et chacune de bonnes résolutions, qui nous sont propres. Et les astuces des uns pour les tenir ne sont pas forcément celles des autres.

Cependant on a certainement  des caractéristiques communes qui nous permettent de mettre en place l'astuce incontournable à partir de laquelle chacun se basera pour appliquer ses bonnes résolutions. Puis l'adaptera en fonction de ses spécificités propres.

Concrètement l'astuce essentielle et la meilleure est :
Le meilleur travail est celui qui est le plus régulier même s'il est fait petit à petit.
Cette petite phrase est simple et probablement connu de tous mais elle renferme beaucoup de renseignements.

1. On parle de travail.
Quelle que soit notre bonne résolution on aura besoin de faire un travail et de faire preuve de persévérance.
La persévérance est une qualité de base incontournable qui se travaille !
Alors si au début on connaît quelques petits dérapages dus à notre manque de persévérance, on ne doit surtout pas tout arrêter, on reprend juste là où on en était sans culpabiliser ni se martyriser.
Si malgré tout, les ratés se répètent alors il faut penser à réajuster le travail dans sa quantité ou sa difficulté. Absence de résultats à court terme

2. On parle de régularité.
Cela implique de s'y tenir sur le long terme et jusqu'à l'aboutissement désiré, quelle que soit la périodicité de celui-ci. (quotidien, hebdomadaire, mensuel, trimestriel...)
Pour être régulier, le plus simple est de fixer un moment précis qui réunisse toutes les bonnes conditions dont on va parler plus bas et d'en faire un rituel, une habitude, une obligation... libre à chacun de l'appeler comme bon lui semble.

3. On parle de le faire petit à petit.
La quantité de travail dépend de chacun. Pour tenir un travail, il est important de se fixer une limite dans le temps ( par exemple 10 minutes par jour si on parle d'exercices physiques) ou en termes d’objectifs (par exemple un chapitre par jour si on parle de lecture ou d'écriture) qui soit raisonnable pour nous, puisque nous ne supportons pas tous les mêmes efforts, les mêmes contraintes.

Alors comment réussir à appliquer tout ceci ?

On a besoin :

1. D'être sincère.
C'est être convaincu du bien-fondé, du profit et de la faisabilité de notre projet. Car la sincérité rend notre projet plus sain et cela nous aide énormément car il en va de notre cohérence interne. De plus, être convaincu de ce que va nous apporter notre projet et l'avoir toujours présent en tête permet d'entretenir la motivation. Pour réaliser cela il suffit d’y croire et d’en être convaincu de la même manière qu'on est persuadé qu'un plus un font deux.

2. D'avoir un projet qui a du sens.
Parce que notre cerveau n'est dans ses capacités optimales que lorsqu’il comprend. Il est capital de s'informer et de se former pour comprendre ce qu'on veut et comment y parvenir, car notre intelligence et toutes nos capacités ne seront dans leur état optimal que si ce qu'on fait a un sens. ( Je détaillerais ce sujet de neurosciences dans un autre article)

3. De bien nous entourer.
Car nous sommes un être social ! On a tous besoin du regard des autres, alors bien s'entourer est tellement important que je le détaillerai particulièrement par la suite.

Cependant il est possible que tout cela ne suffise pas pour diverses raisons...
On connaît tous le coup de « Booste » que l'euphorie des débuts nous apporte !
Puis la première flamme s'atténue et fait place à la flemme !
QUOI? QUI ? MOI ? Mais je ne suis pas un flemmard !
Je vous rassure, normalement l'être humain n'est pas un flemmard...Il est plutôt intelligent et sait minimiser les effort pour un maximum de résultat...

Mais on peut avoir toutes sortes de barrières ou embûches qui nous empêchent d'avancer.

Les trois principales entraves sont :
1. une mauvaise santé
2. un mauvais entourage
3. un mauvais environnement

Ainsi lorsqu’on a du mal à être régulier dans un projet qui nous tient à cœur, que nous aimons et que nous comprenons, (mis à part le manque de résultats immédiat qu'on peu surmonter facilement si on est convaincu) on se doit de repérer parmi les trois freins quels sont ceux auxquels on fait face.

La bonne nouvelle est que pour chacun d’eux, il y a des solutions !

• Commençons par le plus facile : l'environnement.
On doit simplement définir ce qui pour nous sont les conditions environnementales idéales, puis de le mettre en place. Par exemple le choix du lieu de travail, sa tranquillité et son agencement, son rangement et sa propreté. Veiller à ce qu'on ait aucune distraction ou tentation à proximité. Prendre soin de se préparer un milieu confortable pour le travail. Prévoir tout le matériel nécessaire...

Si on n’arrive toujours pas à tenir nôtre projet et que le problème ne vient pas de là alors il faut observer et analyser son entourage.

• L'entourage proche et moins proche.
Les proches sont : Les parents, le conjoint, les enfants, la fratrie et en fonction des relations que nous entretenons avec chacun d'entre eux, ils peuvent être neutres, positifs ou négatifs. Alors comment faire ?
Bien entendu toutes les situations sont particulières et différentes mais en général le bon sens nous dit simplement que lorsque l'un d'entre eux est un frein pour notre projet alors il faut l'en éloigner, en ne lui en parlant pas du tout par exemple et en faisant respecter cela. C'est le seul moyen de protéger son affaire.

Les moins proches sont : Les amis, les voisins, les collègues, les connaissances...
Parmi ceux-ci aussi il y en aura qui seront neutres, d'autres positifs et d'autres négatifs.
Si on peut éliminer de notre entourage les négatifs c'est très bien, mais si on ne peut pas alors on ne leur parle pas de notre projet.

Une fois qu'on a fait le tri, alors on cherche ce que peuvent nous apporter les personnes positives autour de nous et les solliciter pour, des conseils, des critiques, un soutien...
Mais on ne doit pas s'arrêter là !
On doit aller chercher d'autres personnes que nous choisirons minutieusement pour bénéficier de leur soutien.
Cela implique de chercher à fréquenter les lieux où on peut les trouver, et ne pas hésiter à les aborder et à sympathiser avec eux.
On peut aussi à travers les forums ou réseaux sociaux se faire soutenir par les autres.

Sans oublier que lorsqu'on s'engage à faire quelque chose en public, on est plus motivé pour aller jusqu'au bout, car cela touche l’image de nous-mêmes à laquelle nous tenons. Cela ne doit cependant pas porter atteinte à la sincérité de notre projet, et cette image de soi ne doit pas devenir un but en soi mais bien rester un outil positif à la réussite de notre objectif.

Mais si malgré tout cela on n’arrive toujours pas à être régulier et assidu dans notre travail alors il faut se tourner vers nous-mêmes et nous poser des questions sur notre état de santé.

• La santé :
La santé est le point le plus délicat et constitue un sujet à détailler particulièrement.
Je vais tout de même en parler mais je considère que cela n'est que l'introduction d'un prochain article spécifique sur le thème de la santé.

En sachant, que la majorité des gens sont en bonne santé et ne sont pas concernés par ce point.

Savez-vous que notre corps et notre psychique ne font qu'un ?
Savez-vous que même les maux psychiques qui nous atteignent ont une origine physiologique ?
Nos sentiments comme la joie, la peur, la tristesse, la motivation.... sont régulés par des sécrétions de substances ou molécules dans notre corps. Notre instinct de survie aussi.

Nous subissons régulièrement des lésions ou dysfonctionnements qui sont passagers car notre corps sait se défendre et on se remet totalement et rapidement.

Mais parfois les lésions ou dysfonctionnements durent plus longtemps et entraînent pleins d'autres soucis et dérèglements physiologiques.
Heureusement grâce à notre mental et à condition d'être bien informé et de se soigner on peut arriver à se guérir ou tout du moins à se gérer.

Alors la grande question est de savoir comment gérer la maladie et vivre avec elle?

Je détaillerai cette question dans un prochain article mais voici déjà les points essentiels :

• Comprendre la maladie
• Se soigner et /ou se soulager intelligemment
• Adapter son quotidien aux contraintes de la maladie
• Ne pas en rajouter ou aggraver les choses
• Savoir toujours revenir à nos principes de base auxquels on croit fermement

Afin de ne pas sortir du sujet je vous proposerai un article sur le thème de la santé physique et mentale et le rapport étroit qu'il y a entre les deux prochainement. Je vous parlerai aussi de ma propre expérience.
Je vous encourage vivement à me solliciter, pour que je le publie le plus rapidement.

Donc en résumé pour : « ma meilleure astuce pour appliquer mes bonnes résolutions »

Appliquez : le meilleur travail est le travail le plus régulier même s'il est fait petit à petit

Pour cela on doit :
• Être sincère
• Avoir un projet qui a du sens pour nous
• Bien nous entourer
• Avoir un environnement adapté
• Avoir un entourage positif
• Être en bonne santé (ou bien savoir se gérer pour ceux qui ont une mauvaise santé)

Merci d'avoir lu mon article entièrement. N'hésitez pas à me faire toutes les remarques que vous voulez, car c'est le premier article que j'ai écrit.

Cet article participe à l’événement « Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions » du blog Devenez meilleur.
J'apprécie vraiment les blogs d'Olivier Roland, j'ai lu tous les livres qu'il a fortement recommandés dans : Des livres pour changer de vie.

Les articles qu'il publie sont très variés et intéressants. Mon article préféré est celui-ci.

Surmonter les émotions négatives et booster votre motivation

Cliquez ici pour voter pour mon article si vous l'avez aimé !

Leave a reply